Révéler le plus beau de son être...

...dans l'instant, dans l'éphémère constamment renouvelé.

 

« Je ne suis pas en compétition avec personne. Je n’ai aucune envie de jouer le jeu d’être mieux que quiconque. J’essaie seulement d’être meilleur que la personne que j’étais hier »

 

Auteur inconnu

 

 

 

 

L’été indien, qui nous accompagne en ce mois d’octobre, et la Nature, qui se pare de ses meilleurs atours, m’inspirent le début de ce billet. Les deux exemples qui suivent ont émergé naturellement et développent la même idée, dans des contextes humains.

 

 

 

L’automne révèle une qualité exceptionnelle : elle met en scène des couleurs incroyables et elle réussit à magnifier tant l’unicité que la diversité. Ainsi, par exemple, un parterre de vignes s’habille de teintes incroyablement variées, ces terres nous offrent une diversité dans la l’évolution de ces couleurs et, en même temps et dans une même parcelle, un cep se révèlera unique, avec des couleurs qu’aucun de ses congénères ne possède. De même, une immense forêt de conifères pourra révéler un arbre feuillu, jaune feu, qui flamboie, tout seul, au milieu de la verdure. Les maturités différentes des feuilles d’un même lieu, peuvent être observées et, pour moi, cette diversité rend l’automne si magique (avec, en plus, l’ombre qui gagne du terrain et qui magnifie encore les lumières en augmentant les contrastes J).

 

 

 

Cette prise de conscience m’a invité à être attentif, au niveau privé et professionnel, à observer/accueillir/révéler la diversité et l’unicité de chaque membre appartenant aux cercles dans lesquels j’évolue. J’ai également été invité à m’intéresser aux moyens de répondre à la question : « Puis-je développer des outils, des manières d’être ou d’autres choses qui me permettent de demeurer ouvert à la beauté intrinsèque de ce que peut révéler chacun-chacune lorsqu’il-elle projette le meilleur de soi? ».

 

Avec une question corollaire : « Pouvons-nous nous aider mutuellement à révéler ce meilleur de soi ? »

 

 

 

C’est dans cet état d’esprit que je me suis rendu, samedi dernier, à un concert d’une troupe qui allie chants et chorégraphies. Au-delà du spectacle que j’ai apprécié, j’ai été profondément touché par le ressenti suivant, ressemblant étrangement aux observations de la Nature faits ci-dessus : les membres de cette troupe dégageaient une allégresse, une joie de vivre et une envie de donner/partager le meilleur d’eux-mêmes qui étaient perceptibles dans leurs expressions corporelles, dans leurs gestes, dans leurs sourires, etc. Et, au milieu de toute cette richesse, une personne de la troupe réussissait à dégager quelque chose d’incroyablement naturel et puissant (je sais que plusieurs spectateurs ont remarqué/ressenti quelque chose d’analogue à ce que je décris) : aucune exagération, simplement une forme de magie où la musique, la danse, le partage, ne font qu’un ; une subtile vibration qui fait bouger cette personne avec grâce, félinité, présence, délicatesse, etc. comme si les muscles, les articulations vibrent en harmonie et naturellement avec la musique ; une puissante invitation à pouvoir vibrer sa propre essence avec un tel naturel. Edifiant. Inspirant. Troublant. Eclatant. Vivifiant.

 

 

 

Et en suivant l’inspiration de cette « expression du meilleur de soi », une autre situation, un peu similaire, est remontée à mon esprit. Il y a une quinzaine d’années, nous étions en famille en vacances au Maroc et avions prévu d’effectuer une journée en bateau vers une île proche de Djerba. Nous étions monté dans un grand bateau avec passablement de monde et un équipage également conséquent ; dans une ambiance générale empreinte de bonne humeur et de légèreté ; dans un magnifique environnement propice à percevoir l’abondance de beautés. Durant le voyage, à l’aller comme au retour, j’ai été happé puis fasciné par un membre de l’équipage qui dégageait une incroyable présence : c’était un membre du staff, grand, noir avec une sorte de robe couleur crème. Cet homme simple, ne faisait rien d’exceptionnel, il ne dégageait même pas de sympathie particulière. Mais il avait un rayonnement et une présence exceptionnels. Dans sa simplicité, sans éclat. Juste en « étant ». Je sais aussi que d’autres personnes du bateau ont observé/ressenti quelque chose de très similaire à moi par rapport à cette personne.

 

 

 

Trois situations différentes. Une similitude: dans un ensemble où la beauté est déjà passablement présente, j’ai été happé par le fort rayonnement de quelque chose ou de quelqu’un d’unique, qui ressort du groupe homogène dans lequel il/elle évolue. Et ces situations toutes simples me touchent pendant plusieurs jours.

 

 

 

Un désir prend alors forme dans ma conscience : puis-je continuer à observer/à être attiré/à être inspiré par toute beauté naturelle se révélant simplement (mais puissamment) lorsque des qualités d’être s’expriment pleinement ? lorsqu’elles s’expriment avec une telle fluidité que ça semble en être un jeu frais, pur et enfantin ? Puis-je continuer à développer cette force de désirer exprimer au mieux l’éclat de mon être profond ?

 

 

 

Car, alors, si (et lorsque) je parviens) à toucher/sentir/laisser se révéler mes propres qualités essentielles, comme ces personnes ou ces choses exceptionnelles arrivent à le faire, je parviens également laisser s’exprimer le meilleur de moi… comme je le fais en cet instant en écrivant ce billet J. Et, je peux alors goûter au plaisir simple et égoïste de sentir cet alignement avec ma nature profonde, plaisir qui dépasse nettement toutes les formes de reconnaissance que je pourrais être tenté d’aller chercher… Et cet alignement, n’est-ce pas simplement « l’amour de la Vie » ?

 

 

 

« …alors, sans avoir rien, que la force d’aimer, nous aurons dans nos mains, amis, le monde entier… » J. Brel

 

 

 

Ces situations, ces paroles, ces personnes vous inspirent ? Avez-vous souvent vécu de tels moments ? Etes-vous attentifs à observer toutes les beautés qui vous entourent ?

 

 

 

Si vous voulez prolonger cette lecture par de belles images automnales, prises ce dernier mois et mises en musique, les 4 dernières vidéos que j’ai créées pourront peut-être vous « emporter ailleurs » quelques instants : https://vimeo.com/channels/614069/page:16 ?

 

 

 

Jean-Pierre Rey, le 16 octobre 2017

 

 

Télécharger
RevelerLePlusBeauDeSoi.pdf
Document Adobe Acrobat 305.0 KB

 

Partagez si le billet vous a plu et inscrivez-vous à mon info-lettre si vous voulez recevoir régulièrement une inspiration !

 

Le menu Tout le blog  vous donne accès aux derniers billets, en cas d'intérêt, et si vous aimez la page Facebook https://www.facebook.com/LeadersEnEvolution/ ,  vous serez notifiés à chaque billet !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0