Vibrer tout simplement...

...une histoire de pleine conscience ?

 

« La simplicité est la sophistication suprême »

 

Leonard de Vinci

 

 

 

Une balade en forêt m’a permis de me laisser toucher et inspirer par la sagesse d’un peuplier. En effet, une très légère brise glissait imperceptiblement dans l’air. Imperceptiblement pour toute la Nature sauf pour ce peuplier, dont les feuilles restantes vibraient à l’unisson de ce souffle de vent : je pouvais y observer les différentes couleurs de ces feuilles dans leurs mouvements désordonnés et y entendre la subtile chanson, alors qu’aucune autre création ne bougeait aux alentours.

 

 

 

Ces observations, ces sons et ces mouvements m’ont rapidement évoqué un parallèle avec notre condition humaine et les expériences que nous effectuons, à devoir composer avec des sensibilités différentes aux perceptions, aux vibrations, au visible et à l’invisible qui nous entourent.

 

 

 

La sensibilité au vent des peupliers m’a fait m’interroger sur le degré d’attention à la conscience du moment présent : suis-je attentif aux vibrations énergétiques subtiles que mon corps, mon cœur, mon esprit et mon mental perçoivent ? est-ce que je m’empêche souvent de sentir, d’entendre ou d’observer lorsque je me noie dans le « faire » ? est-ce qu’une telle présence à ce qui est et qui évolue vite autour de moi est effrayante, attirante, possible, etc. ?

 

 

 

Cette conscience aiguisée, lorsque je m’y abandonne, me permet pourtant de goûter à des joies infinies qui me sont propres, de ressentir des vibrations énergétiques fortes, de savourer des plaisirs tout simples de me sentir en alignement avec mon être intérieur profond sans aucune nécessité que quiconque « reconnaisse » ce que je fais ou ce que je suis. Elle me permet également d’agir en suivant mon inspiration plutôt qu’en suivant un plan donné, d’être en vibration parfaite avec mon environnement évolutif plutôt que de vouloir atteindre un résultat précis ou d’agir en mode « pilote automatique »,  de me sentir « pleinement vivant » sans devoir produire un résultat, etc. Finalement, et étonnamment, lorsque je parviens à évoluer dans cette pleine conscience, je termine mes journées en ayant été incroyablement productif, sur tous les plans (professionnel, privé, familial ou autre) ; ayant produit beaucoup de valeur autour de moi (avec la conscience et le plaisir de produire et de donner cette valeur, même si personne autour de moi ne l’a consciemment remarquée).

 

 

 

Enfin, je constate que, depuis quelques semaines où je suis moins noyé dans des activités réactives et intensives, je parviens de plus en plus souvent à demeurer, en conscience, dans cet état de présence oh combien nourrissant et vivifiant ! Avec l’agréable sentiment d’être « là où il faut que je sois ici et maintenant » J.

 

 

 

Faites-vous régulièrement des expériences similaires ? Vous mettez-vous souvent dans des conditions favorables pour le faire ? Pouvez-vous partager ces richesses vécues ?

 

 

 

Je termine ce billet avec une petite vidéo de Martin Latulippe, reçue hier, qui présente un des moyens facilitant cet état de conscience aiguisée permettant d’« aligner » ses actions avec ses désirs profonds : https://www.youtube.com/watch?v=mu-hYrk75b0&sns=em.

 

 

 

Belle semaine !

 

 

 

Jean-Pierre Rey, le 31 octobre 2017

 

Télécharger
VibrerToutSimplement.pdf
Document Adobe Acrobat 176.1 KB

 

Partagez si le billet vous a plu et inscrivez-vous à mon info-lettre si vous voulez recevoir régulièrement une inspiration !

 

Le menu Tout le blog  vous donne accès aux derniers billets, en cas d'intérêt, et si vous aimez la page Facebook https://www.facebook.com/LeadersEnEvolution/ ,  vous serez notifiés à chaque billet !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0