10 décembre : harmonie des contraires


Une des magies de l'automne est celle de nous offrir un mélange d'ombres et de lumières qui permet de distinguer des détails beaucoup plus difficiles à percevoir dans d'autres saisons. Et de composer des paysages qui sont magnifiés par ces contrastes.

 

N'est-ce pas nos zones d'ombre et nos vulnérabilités qui permettent aux aspects plus lumineux de nos êtres d'être révélés et offerts ? N'est-ce pas lorsque nous osons regarder nos parties plus sombres que nous pouvons y trouver, en nous, des lumières que nous n'avions jamais perçues ?