18 décembre : imagination


Tout ce magnifique automne, j'ai pu observer des milliers de créations magiques de la Nature. Cette forêt d'elfes illuminés par les derniers rayons du jour m'a replongé dans l'imagination créative de l'enfance.

 

Dans cette période de pandémie, dans laquelle nous sommes invités à ré-inventer de nouvelles histoires, ne pouvons-nous pas à nouveau nous replonger dans la magie de l'enfance ; magie où la capacité d'imagination nous faisaient nous inventer des histoires, peut-être farfelues et irréalistes, mais que nous vivions intensément, sans aucun filtre et "comme si c'était vrai" ? N'avons-nous pas "besoin" de cette imagination créatrice pour laisser venir à nous de nouveaux récits ?