20 décembre : solide plénitude


Je suis certain que, lors d'une randonnée, ce paysage brut et passablement minéral ne m'aurait pas forcément fait m'arrêter. Pourtant ce matin-là, je suis resté happé par ces lapiés.

Quelle oeuvre du temps pour façonner une sculpture aussi complexe et où néanmoins nous pouvons percevoir le sens général de l'écoulement des eaux tout en pouvant admirer les centaines de petites rigoles qui se sont creusées.

 

Ce matin là, aucune inspiration ne m'est parvenue. J'ai simplement été rempli par cette plénitude brute et solide